Comment choisir une carte mémoire pour votre appareil photo ?

Devant l’offre pléthorique des cartes-mémoire disponibles sur le marché et le jargon technique des fabricants, il n’est pas toujours simple de savoir choisir la carte idéale. Étant moi-même régulièrement confronté au besoin d’acheter une nouvelle carte, j’ai décidé de défricher cette jungle pour vous.

Le format de carte qu’accepte votre boîtier photo dépend de chaque marque et modèle d’appareil, donc ces infos ne vous seront pas utiles au moment de l’achat de l’appareil, mais plutôt au moment où vous aurez besoin d’acheter une carte mémoire supplémentaire, pour bien établir votre besoin (les deux peuvent se faire au même moment me direz-vous, et je vous répondrai que… vous n’avez pas tort).

 

1/ LES FORMATS DE CARTES-MÉMOIRE : SD OU COMPACT FLASH ?

CF, SD, mini-SD, micro SD, xD, MMC, SDHC, SM, MS, MS duo, MS Pro, MS Duo Pro, MS Micro, RS-MMC… ce ne sont pas les formats de carte mémoire qui manquent !

Dans cet article, je ne traiterai que des deux modèles les plus utilisés sur les appareils photo à l’heure actuelle : les Compact Flash et, surtout, les SD (les plus répandues).

COMPACT FLASH (CF)

Les cartes CF ont des dimensions plus grandes que les SD (42,6×36,4x5mm), ce qui explique qu’on ne les trouve pas dans les appareils de petite taille.
On peut aussi considérer qu’elles sont plus encombrantes, même s’il ne faut pas exagérer : un objet de 4cm et épais de 5mm reste relativement facile à ranger dans un sac photo 😉
Ces cartes sont fiables et proposent des vitesses d’écriture très rapides. Elles sont majoritairement utilisées sur les reflex, disons de semi-pro à pro.

SECURE DIGITAL (SD)

Les cartes SD sont des objets de plus petite taille (24x32x2,1mm). Cette compacité a entraîné leur popularité, et c’est désormais le format le plus répandu dans tous les compacts, bridges, hybrides et reflex d’entrée / milieu de gamme.

Leurs performances sont moindres que les cartes CF. Cependant il faut de plus en plus modérer cette affirmation, tant les progrès techniques font se rapprocher les performances de deux types de cartes, notamment sur les SDXC.

 

2/ LA CAPACITÉ DE STOCKAGE

Acronyme SDHC - Comment choisir une carte mémoire pour votre appareil photo ? © Tonton PhotoL'espace de stockage de votre carte mémoire : ici, 16Go - Comment choisir une carte mémoire pour votre appareil photo ? © Tonton Photo

Concernant le jargon, vous trouverez 3 acronymes mystérieux sur les cartes SD, qui désignent en fait la capacité de stockage :
SD pour une capacité inférieure ou égale à 2Go,
SDHC (HC = High Capacity, « Haute Capacité ») pour une capacité entre 4 et 32Go,
SDXC (XC = Extended Capacity pour « Capacité étendue ») pour plus de 32Go, jusqu’à 128Go et plus dans l’avenir !

La capacité d’une carte mémoire est exprimée en Go (Giga octets) ou Gb (Giga bytes). La capacité est exactement la même, simplement le second terme est anglais.

Pour calculer le nombre de photos stockables sur votre carte mémoire, il faut observer le poids moyen de vos images. Si en moyenne chacune de vos photos pèse 10Mo, alors vous pourrez en enregistrer 100 sur une carte de 1Go, 200 sur une carte de 2Go, 1600 sur une carte de 16Go, etc. (voir tableau « combien de photos votre carte mémoire peut-elle enregistrer ? » un peu plus bas).

Avant d’acheter une nouvelle carte mémoire, vérifiez-bien dans votre mode d’emploi les types de cartes compatibles avec votre appareil photo (en effet, un boîtier qui n’est pas récent peut très bien accepter le format SD, mais pas les SDHC ou SDXC…).

 

3/ L’INDICE DE VITESSE

L'indice de vitesse - Comment choisir une carte mémoire pour votre appareil photo ? © Tonton PhotoIl mesure la vitesse de transfert maximale et s’exprime en méga-octets par seconde.

Exemple : 45Mo/s signifie que votre carte mémoire pourra enregistrer vos images à la vitesse maximale de 45Mo/s. Ainsi, si le poids de vos fichiers RAW est en moyenne de 15Mo, votre carte mémoire sera capable d’en enregistrer trois par seconde.

ATTENTION : NOTEZ BIEN QUE CET INDICE EXPRIME LA VITESSE MAXIMALE.

Cette vitesse peut donc être inférieure dans la réalité (batterie faiblarde, environnement très froid ou très chaud, utilisation du mode rafale, etc, etc.)

 

4/ LA VITESSE EN « X »

C’est le même principe que l’indice de vitesse maximale, exprimé différemment… en multiplications ;).
À partir d’une vitesse d’écriture de référence de 0,15Mo/s, on dit qu’une carte est « x200 » lorsqu’elle va 200 fois plus vite que l’unité de base, soit 30Mo/s.

 

5/ LA CLASSE

La classe - Comment choisir une carte mémoire pour votre appareil photo ? © Tonton PhotoLa classe UHS - Comment choisir une carte mémoire pour votre appareil photo ? © Tonton Photo

Les cartes SD sont classées par vitesses minimales d’écriture, grâce à des notes allant de classe 1 à classe 10 (10 étant la meilleure note).

Exemple : une carte de classe 10 aura une vitesse d’écriture minimale de 10Mo par seconde. Une carte de classe 4 aura une vitesse d’écriture minimale de 4Mo/s.

VOUS AUREZ DONC NOTÉ QU’À LA DIFFÉRENCE DE L’INDICE DE VITESSE MAXIMALE, LA CLASSE EXPRIME LA VITESSE MINIMALE…

Facile, non ? 😉
Oui mais ce n’est pas tout… les dénominations ont évolué pour classer les formats de cartes plus récents qui sont plus rapides (SDHC et SDXC) : on trouve désormais le classement UHS (Ultra High Speed = « Ultra Haute Vitesse ») allant de U1 à U3.
La classe U1 équivaut à la précédente classe 10 (10Mo/s)…

 

6/ COMBIEN DE PHOTOS VOTRE CARTE MÉMOIRE PEUT-ELLE ENREGISTRER ?

Voici un tableau approximatif du nombre de photos que vous pourrez enregistrer sur une carte mémoire.

Le poids d’une image dépend du format de fichier (RAW ou JPEG), du taux de compression JPEG, de la sensibilité ISO, mais aussi du nombre de détails dans l’image (une photo d’un ciel bleu et sans nuage sera plus légère qu’une photo de foule ou de forêt).

Les chiffres ci-dessous ne sont donc donnés qu’à titre indicatif pour vous donner un ordre d’idées de la capacité de stockage d’une carte mémoire :

NOMBRE INDICATIF DE PHOTOS STOCKABLES SUR UNE CARTE MÉMOIRE
RÉSOLUTION
CAPTEUR
CARTE
8 GO
CARTE
16 GO
CARTE
32 GO
CARTE
64 GO
10MP2 288 JPEG
228 RAW
4 577 JPEG
457 RAW
9 155 JPEG
915 RAW
18 310 JPEG
1 830 RAW
12MP1 907 JPEG
190 RAW
3 814 JPEG
381 RAW
7 629 JPEG
762 RAW
15 258 JPEG
1 524 RAW
16MP1 430 JPEG
143 RAW
2 861 JPEG
286 RAW
5 722 JPEG
572 RAW
11 444 JPEG
1 144 RAW
22MP1 040 JPEG
104 RAW
2 080 JPEG
208 RAW
4 161 JPEG
416 RAW
8 322 JPEG
832 RAW

(Source : © Sandisk. Calcul réalisé à partir d’une qualité JPEG de 100% = compression JPEG sans perte visuelle avec un ratio d’image RAW 01:10)

 

7/ QUELLE MARQUE CHOISIR ?

Il existe de nombreuses marques de cartes-mémoire sur le marché. Sincèrement, je n’ai testé que les deux plus réputées pour leur sérieux : SanDisk et Lexar. Je suis donc mal placé pour donner un avis critique sur les autres marques.

Ayant déjà vécu la (très) mauvaise expérience de voir une carte mémoire bugger et perdre ainsi toutes mes photos, je vous conseille de choisir la fiabilité, quitte à dépenser 10 € de plus. Une carte mémoire fiable vous accompagnera en effet pendant plusieurs années.

 

POUR RÉCAPITULER, QUE RETENIR ?

Plus la résolution de votre capteur est importante, plus le poids de vos fichiers photos sera lourd.

Il faut donc prévoir une grande capacité de stockage, mais aussi une vitesse d’écriture rapide pour éviter que votre appareil se bloque le temps d’enregistrer chaque photo sur la carte mémoire !

Le format de photo que vous choisissez, JPG ou RAW, implique également de fortes différences de poids de fichiers : les fichiers RAW pèsent lourd !